FORUM DE BIOLOGIE FORUM DE BIOLOGIE
forum des biologistes
FORUM DE BIOLOGIE
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
POUR LES VISITEURS , VOUS NE POUVEZ PAS VOIR LES MESSAGES DE FORUM INSCRIVEZ - VOUS POUR LE VOIR
dict-biologie 'l'alphapet C

 
Répondre au sujet    FORUM DE BIOLOGIE Index du Forum -> biologie generale -> lexique des mots biologique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
abdo2007mad
المدير العام للمنتدى
المدير العام للمنتدى

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 208
Masculin
Point(s): 300 597
Moyenne de points: 1 445,18

MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:32 (2007)    Sujet du message: dict-biologie 'l'alphapet C Répondre en citant

C
caduque = se dit d'une feuille qui tombe à l'automne et se renouvelle au printemps.
calice = enveloppe externe de la fleur qui, le plus souvent, recouvre la base de la corolle. Ensemble des sépales.
cambium = tissu méristématique (cellules aptes à se diviser) à l'origine des tissus vasculaires secondaires.
cambrien = première des 6 périodes de l'ère primaire de -540 à -500MA. Faisant suite aux temps non fossilifères, les roches de cette période présentent les premiers fossiles conservés : algues thallophytes, foraminifères protozoaires, et invertébrés (coraux, mollusques, oursins, trilobites...)
canaux de Muller = amorces embryonnaires se transformant en épididyme, canaux déférents et vésicules séminales. Les canaux sont organes cibles de la protéine TDF (testis determining factor) codée par le gène sry (gène architecte porté par la partie propre du chromosome Y, déterminant le sexe masculin)
canaux de Wolff =
amorces embryonnaires se transformant en trompes et utérus en absence de protéine TDF (testis determining factor) codée par le gène sry (gène architecte porté par la partie propre du chromosome Y, déterminant le sexe masculin)

canaux ioniques = petits pores transperçant les membranes des cellules animales et végétales, pores constitués de protéines qui sont responsables du transport des ions tels que : Na+, K+, Ca+ ou Cl- . Ces canaux présentent souvent une sélectivité, permettant à certains ions de passer mais pas à d'autres.
cancer = apparition de tumeurs malignes constituées par la prolifération anarchique et indéfinie des cellules d'un tissu. Les cellules tumorales possèdent 2 mutations. Elles ne vieillissent plus et restent indifférenciées donc elles continuent leurs mitoses. Elles ont perdu l'inhibition par contact donc continuent à se multiplier même si elles sont compressées : elles migrent alors dans des tissus voisins et y forment des métastases.
capillaire = vaisseau sanguin aussi fin qu'un cheveu, reliant les artères aux veines au sein des organes.
caractère dominant = information héréditaire portée par l'ADN s'exprimant dans le phénotype même si elle est codée par un seul allèle du gène étudié.
caractère récessif =
information héréditaire portée par l'ADN s'exprimant dans le phénotype seulement si elle est codée par les 2 allèles du gène étudié. Elle peut donc être portée sans s'exprimer pendant plusieurs générations.

caractères ancestraux, primitifs ou dérivés = voir état
caractères homologues = caractères communs (morphologiques, embryonnaires, ou génétiques) à tout un ensemble d'individus permettant de penser que ces individus sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs chez lesquels ces caractères sont apparus, le principe de parcimonie voulant que chaque mutation n'ait eu lieu qu'une fois.

carbonifère = cinquième des 6 périodes de l'ère primaire ou paléozoïque de -360 à -295MA. Pendant cette période, d'immenses forêts sont enfouies et se transforment en bancs de charbon riches en fossiles, pendant que se forment les montagnes du mouvement hercynien (Massif Central, Massif Armoricain). C'est à cette période qu'apparaissent les premières plantes à fleurs, les conifères, les poissons osseux et les reptiles marins schéma du paléoenvironnement..
carence = privation ou manque d'un élément nutritif entraînant une anomalie de développement ou de fonctionnement.
carpelle = de Karpos : fruit. Organe creux qui renferme les ovules. L'ensemble des carpelles forme le pistil.
carte génétique = schéma d'un chromosome indiquant la position des gènes présents, leur locus ayant été déterminé par l'étude des pourcentages de recombinaisons des allèles de gènes liés.
caryogamie = au cours de la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde, fusion des 2 pronucléus (noyau de l'ovule ou du spermatozoïde, nommé ainsi car la fusion des deux va donner le noyau du zygote ou cellule oeuf).
caryotype = garniture chromosomique contenue dans le noyau d'une cellule en cours de division. Dans un caryotype, les chromosomes sont présentés rangés par paires d'homologues en ordre de taille décroissante, la paire d'hétérologue XY (ou XX par similitude) étant présentée en dernier.
cellulase = enzyme qui décompose la cellulose par hydrolyse.
cellule = unité de base de tout être vivant constituée au minimum d'une membrane cytoplasmique, d'un cytoplasme contenant des organites et de l'ADN. Si l'ADN est isolé par une membrane nucléaire, la cellule est eucaryote, sinon elle est procaryote.
cellule-cible = cellule possédant des récepteurs protéiques (membranaires ou internes) spécifiques d'un messager chimique, souvent une hormone.

cellulite = infiltration du tissu conjonctif sous-cutané qui donne à la peau un aspect capitonné en peau d'orange. Ce stockage de lipide gène l'irrigation normale entraînant une inflammation, souffrance cellulaire qui se traduit par une sensibilité douloureuse à la pression.
cellulose = bois formé par les plantes à partir du gaz carbonique de l'atmosphère, de nature glucidique.
cénozoïque = ères tertiaire et quaternaire découpées en périodes déterminées par la succession des espèces fossiles et limitées par des crises.
centre nerveux = moelle épinière ou cerveau chez les vertébrés, ganglions nerveux chez les invertébrés.
centromère = point liant les 2 chromatides et aussi point de fixation du chromosome sur le fuseau de fibres apparaissant en cours de division cellulaire, assurant la séparation synchronisée lors de ces divisions.
céphalopode = mollusque à coquille spiralée dont le nom indique que la tête prorte les pieds (8 tentacules munis de ventouses). Cette classe de mollusque comprend les seiches, calamards, nautiles encore vivants et les ammonites ayant vécu au mésozoïque.
chiasma = disposition en croix des chromatides de 2 chromosomes homologues, point où une cassure peut apparaître permettant un échange d'extrémité.
chimiosynthèse = synthèse de molécules organiques à partir de molécules minérales grâce à l'énergie chimique fournie par oxydation.
chimiotactisme = attraction ou répulsion créée par une substance chimique vis à vis d'une cellule : racine d'arbre poussant vers les zones de sol humide, spermatozoïdes nageant vers l'ovocyte, cellules embryonnaires migrant selon le plan d'organisation...
chlorophylle = pigment végétal synthétisé dans les chloroplastes, transformant l'énergie solaire en énergie chimique nécessaire à la photosynthèse. Les chlorophylles a et b sont de structure très proche, elles ont cependant un spectre d'absorption décalé.
chloroplaste = organite cellulaire constitué d'une double membrane, siège de la photosynthèse. Le compartiment interne contient des empilements de petits sacs (=thylakoïdes) remplis de chlorophylle, baignant dans un liquide (=stroma). Cet organite se trouve dans les cellules chlorophylliennes regroupées en un tissu nommé parenchyme palissadique, généralement sous l'épiderme supérieur des feuilles vertes.
chorion = villosités du placenta développées à partir des cellules embryonnaires, Ses cellules possèdent le même caryotype que celui des cellules du fœtus et des autres annexes embryonnaires (cordon ombilical et sac amniotique)
choriocentèse = prélèvement de cellules du chorion destiné à établir le caryotype du fœtus pour voir une anomalie chromosomique ou à réaliser des analyses génétiques précoces pour détecter une maladie génétique.

chromatide = molécule d'ADN spiralisée et condensée sur un support protéique, dans la cellule en cours de division (mitose ou méiose). Chaque chromatide deviendra ensuite un nouveau chromosome indépendant.
chromatine = ensemble des nucléofilaments (ADN enroulé sur des protéines histones) dans le noyau de la cellule. N'étant plus spiralisé et condensé comme dans les chromosomes, il peut alors être utilisé pour la synthèse des protéines.
chromoplaste = organite présent chez certains végétaux, contenant des pigments caroténoïdes jaune, orange ou rouge dans certaines parties de la plante (fruits, fleurs, etc.).
chromosome = formé de 2 chromatides identiques réunies au niveau du centromère en début de division cellulaire puis d'une seule chromatide après l'anaphase. Chaque chromatide est une molécule d'ADN spiralisée et condensée autour d'un support protéique.
circulation = voir cœur
clade = (nom masculin du grec "klados" = rameau). Taxon monophylétique, c'est-à-dire unité systématique comprenant exclusivement une espèce ancestrale prise comme référence et toutes les espèces qui en descendent. (exemple) . Les reptiles ne forment pas un clade pas plus que les poissons.
cladisme
= nouvelle méthode de construction d'arbres phylogenétiques voir phylogenèse). Analyse cladistique : recherche des caractères des êtres vivants permettant de mettre en évidence leur appartenance à un clade. Systématique cladistique : classification des êtres vivants basée sur la filiation des espèces (plutôt que sur de simples ressemblances).

clonage = technique de multiplication in vitro permettant d'obtenir de nombreuses cellules identiques par culture d'une cellule souche réalisant des mitoses en série.
clone = groupe de cellules ou d'individus issus d'une même unité ancestrale, par simple mitose. Les membres d'un clone sont génétiquement identiques (sauf mutations).
CMH = Complexe Majeur d'Histocompatibilité = région du génome dont les gènes codent pour les molécules d'histocompatibilité qui ont pour fonction de présenter les antigènes aux lymphocytes qui différencient les antigènes de l'organisme (soi) des antigènes étrangers (non-soi) et les éliminer.
code génétique = tableau de correspondance entre chaque triplet de nucléotide d'ARN messager et un acide aminé qui lui est spécifique, ou correspondant à un non-sens permettant de séparer 2 gènes consécutifs sur un même brin d'ADN.
codon = triplet de nucléotides porté par l'ARNm correspondant à un acide aminé qui lui est spécifique, ou correspondant à un non-sens.
Cœur = muscle creux divisé en 2 parties non communicantes, comprenant chacune une oreillette et un ventricule. Le sang circule en sens unique dans le cœur grâce aux valvules qui empêchent le reflux. La contraction des cœurs droit et gauche est synchrone : systole auriculaire (1/10e de seconde), puis systole ventriculaire (3/10es), suivi de la diastole générale (5/10es). La succession de 2 systoles puis 1 diastole constitue la révolution cardiaque.
Cette circulation reste à sens unique dans les artères jusqu'aux organes, puis dans les veines pour retourner au cœur. Il y a donc égalité de débit entre le cœur droit et le gauche.
Le cœur est lui-même un muscle alimenté par les artères coronaires. Quand l'une se bouche, les cellules qu'elle alimentait meurent : c'est l'infarctus (schéma).

collenchyme = tissu végétal de soutien formé de cellules vivantes dont les parois sont de cellulose.
collet = zone d'une plante située entre la racine et la tige.
complexe hypothalamo-hypophysaire = association du tissu neuronal constituant l'hypothalamus avec le tissu endocrinien de l'hypophyse antérieure.
complexe immun = association étroite entre un antigène et son anticorps spécifique.
conjonctif = qui réunit 2 éléments. Le tissu conjonctif lie les organes ensemble par un filet de cellules conjonctives, fibres conjonctives et fibres élastiques.
conjugaison bactérienne = 2 bactéries s'accolent et forment un pont cytoplasmique provisoire par lequel une des 2 bactéries (considérée comme mâle) donne un plasmide à la deuxième bactérie (considérée comme femelle). Cet échange crée un brassage génétique qui permet aux bactéries d'acquérir un polymorphisme ce qui a assuré leur survie malgré les variations importantes de l'environnement terrestre depuis leur apparition il y a 3,8GA.
contamination = contact avec des microbes pathogènes entraînant l'apparition d'une maladie.
corps jaune = ensemble de cellules présent dans l'ovaire après l'ovulation. Il est issu du follicule cavitaire qui vient d'expulser son ovocyte. Pendant la phase lutéale, deuxième partie du cycle mensuel féminin, es cellules de la thèque persistent et continuent à fabriquer de petites quantités œstrogène. Les cellules folliculaires se colorent en jaune d'où leur nom de cellules lutéales, elles produisent alors de la progestérone au lieu de sécréter de œstrogène.
cortex = partie périphérique du cerveau où s'identifient les sensations et s’élaborent les ordres conscients. Cette "écorce" est découpée en aires sensitives et en aires motrices. Leur surface est proportionnée à la complexité du travail à accomplir plutôt qu'à la taille de l'organe (voir l'homoculus). Les zones corticales concernées sont constituées de neurones formant 6 couches parallèles à la surface. Ces neurones sont interconnectés en colonnes, chaque colonne constituant une unité d’organisation. Tous les neurones d’une colonne répondent à la même stimulation d’un récepteur sensoriel.
covalence = liaison entre 2 atomes grâce à la mise en commun de 2 électrons périphériques, ou de 2 paires d'électrons. Par exemple la molécule d'eau est constituée de 2 atomes d'hydrogène ayant chacun une liaison covalente avec un atome d'oxygène. La molécule de dioxyde de carbone possède 2 atomes d'oxygène ayant chacun une double liaison covalente avec un atome de carbone.
crinoïde = classe d'échinoderme vivant sur les rochers en zone littorale de 2 à 20m de profondeur. photo
crise = voir échelle
critères d'appartenance à la lignée humaine = ils regroupent les caractères du squelette liés à une bipédie permanente et au développement du cerveau ainsi que les caractères culturels comme la maîtrise de la fabrication d'outils nécessitant un apprentissage, la pensée réfléchie et la conscience de soi révélées par les manifestations religieuses et artistiques. (plus de détails, schéma de profils de crânes comparés)
croisement-test = test-cross = croisement révélant si le caractère phénotypique étudié est monogénétique, révélant les allèles présents chez l'individu testé pour le gène étudié, précisant leur locus.
Ce croisement se fait entre un individu de génotype inconnu (généralement hybride de F1 obtenu par croisement de parents de race pure pour le gène étudié) avec un individu de même espèce, homozygote récessif pour le gène étudié.
Ce génotype recherché sera révélé par l'analyse des phénotypes des individus issus de ce croisement :
1) pour chaque caractère étudié, la répartition de 2 allèles présents à 50% indique le monogénisme,
2) en cas de dihybridisme, la répartition des 4 associations phénotypiques en 4 lots égaux (25%) indique des gènes indépendants brassés aléatoirement ; leur répartitions en 2 lots de caractères parentaux (>25%) et 2 lots de caractères recombinés (<25%) indique des gènes liés par le même chromosome, séparés uniquement par crossing-over.

crossing over = échange d'extrémités de chromatides entre chromosomes homologues au cours de la prophase. Cet échange est rendu visible par la présence de gènes liés dont les allèles sont alors réassemblés. (schéma)
cyanobactérie et cyanophycé = procaryotes effectuant les réactions de la photosynthèse (uniquement chlorophylle a) avec dégagement d'oxygène. Elles sont autotrophes vis à vis du carbone, de l'azote et du soufre. Généralement unicellulaires, on peut les trouver en colonies, réunies par leur sécrétion de mucilage (il existe même des cellules spécialisées !). Elles sont aquatiques et se trouvent souvent dans les milieux extrêmes : à la surface des névés ou dans les sources thermales, elles sont aussi capable de coloniser les milieux pollués par une forte concentration de matière organique !
cycle ovarien = évolution cyclique des ovaires : chaque mois, des follicules évoluent jusqu'à ce qu'un de ces follicules expulse un ovocyte, future ovule, en fin de phase folliculaire au milieu du cycle ; puis le follicule vidé évolue alors en corps jaune au cours de la phase lutéale.
cycle utérin = évolution de la muqueuse utérine en synchronisation avec le cycle ovarien. La muqueuse multiplie ses cellules, ses glandes et capillaires, pour préparer une éventuelle nidation en cas de fécondation. En absence de fécondation, la chute du taux de progestérone entraîne l'élimination de cette muqueuse ou endomètre. Le premier jour des règles ou menstruations marque le premier jour du cycle.
cytokine = molécule polypeptidique du système immunitaire produite en réponse à différents stimulus, impliquée dans la régulation des fonctions immunitaires, mais aussi dans l'hématopoïèse, l'hémostase. Les plus connues sont les interleukines (IL), les interférons (IFN), les facteurs de croissance hématopoïétiques (CSF), les facteurs de nécrose des tumeurs (TNF).
cytoplasme = eau contenue par la membrane cellulaire cytoplasmique. Cette eau peut contenir de nombreuses molécules (dissoutes, en suspension ou émulsion) ainsi que des organites.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Skype N° de telephone
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Déc - 11:32 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    FORUM DE BIOLOGIE Index du Forum -> biologie generale -> lexique des mots biologique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme