FORUM DE BIOLOGIE FORUM DE BIOLOGIE
forum des biologistes
FORUM DE BIOLOGIE
FAQFAQ  RechercherRechercher  S’enregistrerS’enregistrer  ProfilProfil  MembresMembres  GroupesGroupes  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
POUR LES VISITEURS , VOUS NE POUVEZ PAS VOIR LES MESSAGES DE FORUM INSCRIVEZ - VOUS POUR LE VOIR
mitose dans les cellules animals

 
Répondre au sujet    FORUM DE BIOLOGIE Index du Forum -> biologie generale -> BIOLOGIE ANIMALE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
abdo2007mad
المدير العام للمنتدى
المدير العام للمنتدى

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 208
Masculin
Point(s): 300 597
Moyenne de points: 1 445,18

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 15:46 (2007)    Sujet du message: mitose dans les cellules animals Répondre en citant

I/Le noyau des cellules animales en interphase :
Les cellules polynucléaires comprennent :
- Une enveloppe nucléaire autour du noyau polylobé.
- La chromatine qu’on appelle euchromatine et hétérochromatine selon qu’elle est
peu dense ou très dense.
Ces deux différents types de chromatine représentent deux états de condensation
différents du même matériel de base qu’est le nucléofilament.
Dans ce noyau, il y a également des nucléoles qui sont les usines de synthèse des
ribosomes.
Tout ceci ressemble à la cellule végétale. La grande différence entre la cellule animale
et la cellule végétale intervient au niveau de cette structure que l’on retrouve à proximité du
noyau de la cellule animale : le diplosome. Ce diplosome ne se trouve que dans les cellules
animales et pas dans les cellules végétales. Ce diplosome est constitué comme vous le voyez
ici d’une paire de centrioles.
Les centrioles sont des structures cylindriques creuses de 150 nm de diamètre et 400
nm de long. Chaque centriole est constitué de 9 groupes de 3 petits tubes protéiques appelés
microtubules. L’agencement de ces microtubules est appelé « roue de charrette » car vu en
coupe, en microscopie électronique à transmission, on voit cette image qui fait penser à une
« roue de charrette ».
Par ailleurs, ces deux centrioles sont disposés perpendiculairement l’un par rapport à
l’autre. Donc lorsqu’on va réaliser une coupe pour observation en microscopie électronique à
transmission et que cette coupe passe au niveau du diplosome, à fort grossissement, on
observe une « roue de charrette » et deux barres.
Ceci s’explique par le fait que ces deux centrioles sont perpendiculaires dans la
cellule. Et donc, lors de la coupe, un des centriole cylindrique a été coupé transversalement et
l’autre longitudinalement. Il faut savoir que ces centrioles vont se dupliquer durant
l’interphase.
www.facili-t-sciences.fr
Biologie
Mitose de la cellule animale Niveau 3
1
Chaque centriole, appelé centriole père va donner un centriole fils qu’on appelle aussi
procentriole. Ces procentrioles vont se positionner perpendiculairement par rapport au
centriole père.
Donc, en fin d’interphase, il y a 2 diplosomes dans la cellule. On aboutit ainsi à deux
diplosomes proches l’un de l’autre et à côté du noyau à la fin de l’interphase.
Durant cette interphase, on passe de 1 diplosome à 2 diplosomes. Et on double
également la quantité d’ADN dans le noyau : on passe de 2n chromosomes comprenant 1
nucléofilament à 2n chromosomes comprenant 2 nucléofilaments, et ceci à la fin de la phase
S.
Maintenant que se passe-t-il au moment de la mitose ?
II/ Noyau en phase M.
Pour la cellule animale, on a bien sûr les quatre mêmes étapes que celles qu’on a
observé pour la cellule végétale, à savoir prophase, métaphase, anaphase et télophase.
Il y a tout de même quelques différences qu’on va souligner.
1- la prophase :
Au cours de cette prophase, comme dans le cas de la cellule végétale, on a
condensation des nucléofilaments et peu à peu les chromatides apparaissent distinctement.
On a également désorganisation et disparition des nucléoles et de l’enveloppe nucléaire.
Comme pour la cellule végétale, le fuseau achromatique de division commence à se mettre en
place lors de cette prophase. Les grandes différences entre cellules animales et cellules
végétales interviennent au niveau de la constitution du fuseau achromatique de division. Alors
pour la cellule animale, chaque diplosome s’entoure de microtubules rayonnants. Ceci leur
donne un aspect étoilé qu’on appelle aster (qui signifie étymologiquement étoile). Puis, se
forment les microtubules polaires et les microtubules de kinétochores ; et au fur et à mesure
que ceux-ci se forment, les diplosomes se séparent et migrent à chacun des pôles de la cellule.
Comme si au fur et à mesure que les microtubules se formaient, ils repoussaient les asters
vers les 2 pôles de la cellule.
www.facili-t-sciences.fr 2
2- la métaphase:
Les chromosomes ont atteint leur niveau de condensation maximal : on a alors les
chromosomes métaphasiques. Comme dans le cas de la cellule végétale, ces chromosomes
migrent vers l’équateur de la cellule où ils forment ce qu’on appelle la plaque équatoriale.
Pendant cette métaphase, le fuseau achromatique finit de se mettre en place. Il est constitué :
-De deux diplosomes complets aux deux pôles de la cellule : diplosomes constitués de deux
centrioles disposés perpendiculairement.
-De microtubules rayonnants qu’on appelle également microtubules astériens. Ces derniers
sont disposés autour du diplosome (microtubule rayonnants + diplosome constitue les asters).
-Puis on a des microtubules qui s’allongent des asters jusqu’au centre de la cellule. Comme
chez les végétaux, il s’agit :
* Des microtubules polaires qui relient les diplosomes à l’équateur de la cellule. Ces
microtubules se chevauchent partiellement à l’équateur de la cellule. Ce sont eux qui ont
permis d’éloigner les 2 asters à 2 pôles opposés de la cellule.
* Ensuite on trouve les microtubules de kinétochore qui relient les diplosomes aux
kinétochores. Je vous rappelle que ces kinétochores sont des structures protéiques que l’on
retrouve au niveau de la constriction primaire qui délimite les deux bras des chromatides.
Donc, ici aussi comme dans le cas des cellules végétales, on retrouve ces microtubules de
kinétochores qui vont servir à tirer sur les chromatides de chaque chromosome pour les
entraîner vers les pôles de la cellule.
3- Anaphase.
Au cours de cette étape, on a clivage et séparation des deux chromatides de chaque
chromosome sous la pression des microtubules de kinétochore qui exercent des forces
opposées sur chaque chromatide de chaque chromosome. Ces microtubules sont composés de
sous-unités protéiques, appelées tubulines. Ces protéines sont capables de se polymériser et de
se dépolymériser, c’est à dire qu’elles sont capables de s’associer et de se dissocier par
l’intermédiaire de liaisons non covalentes réversibles pour permettre au microtubule de
s’allonger ou de se raccourcir.
www.facili-t-sciences.fr 3
C’est ce phénomène qui va permettre aux microtubules de kinétochore de tirer en se
raccourcissant sur les chromatides. La conséquence est le clivage dans un premier temps des
chromatides et dans un deuxième temps, les chromatides sont entraînées vers chacun des
pôles de la cellule. Parallèlement, les microtubules polaires glissent et coulissent l’un sur
l’autre. Ceci a pour effet d’éloigner au maximum les asters vers les deux pôles de la cellule
tant que l’anaphase n’est pas terminée. Ces mécanismes se poursuivent jusqu’à ce que les
deux lots de 2n chromosomes à 1 chromatide aient atteints les pôles de la cellule. A ce
moment là, les microtubules de kinétochore ont disparu et l’anaphase est terminée.
4- Télophase.
Les chromatides se despiralisent. L’enveloppe nucléaire se reforme. Les nucléoles se
reforment à partir des organisateurs nucléolaires.
Pendant ce temps, les microtubules continuent à coulisser l’un sur l’autre, ce qui a
pour effet d’éloigner le plus possible les 2 lots de 2n chromosomes vers les pôles de la cellule,
et de les maintenir dans cet état d’éloignement.
Maintenant, il reste à séparer les cytoplasmes. Le mécanisme est complètement
différent de celui qui intervient chez la cellule végétale. Les microtubules polaires se
désorganisent à partir des pôles vers le centre de la cellule et il reste une portion de
microtubules polaires à l’équateur de la cellule lorsque la partition cytoplasmique débute.
Cette partition ne se fait pas comme chez la cellule végétale par l’intermédiaire d’un
phragmoplaste, mais pour la cellule animale la partition du cytoplasme se fait par
étranglement de la cellule. Ceci entraîne la formation d’un sillon de division.
L’étranglement qui conduit à la partition des cytoplasmes des deux cellules filles est
dû à un anneau contractile qui se forme à l’équateur de la cellule. Cet anneau contractile est
formé de protéines qui sont impliquées également dans la contraction musculaire et qui sont
l’actine et la myosine. C’est cet anneau qui se contracte à l’équateur de la cellule qui étrangle
de plus en plus la cellule. Cet anneau se resserre de plus en plus et dans la mesure où les
microtubules polaires ne sont pas encore complètement dépolymérisés à l’équateur de le
cellule, ils sont emprisonnés et se serrent les uns contre les autres au niveau de la constriction.
Puis peu à peu les microtubules disparaissent et l’étranglement aboutit à la séparation de la
cellule mère en deux cellules filles.
www.facili-t-sciences.fr 4
III] Endomitose :
Il existe un cas particulier de mitose qu’on appelle l’endomitose. Au cours de cette
endomitose, la duplication de l’ADN a lieu mais il n’y a pas de phase M. La conséquence est
qu’on aura, dans ces cellules endomitotiques, augmentation du nombre de nucléofilaments
pour chaque chromosome.
Un des exemples de ce processus a été mis en évidence chez les diptères qui sont des
insectes tels les mouches et moustiques. Ce processus chez les diptères s’appelle la polyténie,
et il a été décrit notamment dans les cellules des glandes salivaires.
Dans ces cellules endomitotiques, les nucléofilaments peuvent se dupliquer jusqu’à 10
fois sans qu’une mitose de produise : on va donc avoir pour chaque chromosome 210 soit 1024
nucléofilaments juxtaposés, non condensés et associés au niveau du centromère.
En plus, on ne sait pas trop pour quelles raisons, mais les deux chromosomes
homologues vont s’associer entre eux. L’ensemble de ces évènements aboutit à la formation
de ces chromosomes qu’on appelle chromosome géant polyténiques qui peuvent être observés
aisément en microscopie photonique même s’ils ne sont pas condensés comme le sont des
chromosomes en cours de mitose.
Après coloration, les bandes sombres sont appelées bandes et les bandes claires sont
appelées interbandes. Ces différences de coloration des bandes et interbandes s’expliquent par
une différence des niveaux de spiralisation de l’ADN qui les composent. Lorsque l’ADN est
très spiralisé, on a une bande, lorsqu’il est peu spiralisé on a une interbande.
-Sur ces chromosomes géants, on trouve en plus des structures particulières qui
forment des tâches diffuses autour du chromosome : ces zones sont appelées nodules, puffs ou
encore anneaux de Balbiani. Ces zones correspondent à des zones de l’ADN qui sont actives
transcriptionnellement.
Pour que la transcription ait lieu, il faut que l’ADN se déspiralise pour permettre
l’accès des ARN polymérase. Ces zones diffuses sont donc dues en partie à cette
déspiralisation de l’ADN mais aussi à l’accumulation des ARN qui sont transcrits dans ces
zones et des protéines de la transcription.
www.facili-t-sciences.fr 5


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Skype N° de telephone
Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Déc - 15:46 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Auteur Message
hanane89
مشرف بأقسام المنتدى
مشرف بأقسام المنتدى

Hors ligne

Inscrit le: 11 Déc 2007
Messages: 9
Féminin Poissons (20fev-20mar)
Point(s): 9
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 22:34 (2007)    Sujet du message: mitose dans les cellules animals Répondre en citant

merçi abdo2007mad pour votre effort............

Revenir en haut
Auteur Message
abdo2007mad
المدير العام للمنتدى
المدير العام للمنتدى

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2007
Messages: 208
Masculin
Point(s): 300 597
Moyenne de points: 1 445,18

MessagePosté le: Mer 12 Déc - 10:05 (2007)    Sujet du message: mitose dans les cellules animals Répondre en citant

merci hanane 89

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Skype N° de telephone
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:29 (2016)    Sujet du message: mitose dans les cellules animals

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    FORUM DE BIOLOGIE Index du Forum -> biologie generale -> BIOLOGIE ANIMALE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Arthur Theme